[et_pb_section fb_built= »1″ _builder_version= »4.0.7″][et_pb_row _builder_version= »4.0.7″][et_pb_column type= »4_4″ _builder_version= »4.0.7″][et_pb_post_title _builder_version= »4.0.7″ title_font_size= »45px » background_image= »https://www.lacervelle.com/wp-content/uploads/2019/11/philipp-katzenberger-iIJrUoeRoCQ-unsplash-1-scaled.jpg » min_height= »285px »][/et_pb_post_title][/et_pb_column][/et_pb_row][et_pb_row column_structure= »3_4,1_4″ _builder_version= »4.0.7″][et_pb_column type= »3_4″ _builder_version= »4.0.7″][et_pb_text _builder_version= »4.4.4″]

Gérer facilement son rythme de révision (exemple du Ramadan) ⌚️:

Au fil de mes « aventures » en tant qu’aide aux étudiants, j’ai vu passé énormément d’inquiétude sur la gestion du rythme. Pour pallier à ce stress, j’ai vu quasiment systématiquement la même stratégie adoptée par tous : demander aux autres ou chercher un rythme à prendre sur internet.

Comme s’il était logique que ce qui fonctionne pour l’un fonctionne aussi pour les autres. C’est totalement faux. À mes yeux, la meilleure approche est personnelle, elle consiste en la connaissance de soi afin de s’adapter à toute situation.

Pour s’assurer de pouvoir s’adapter à n’importe quelle situation, il est important de maitriser le temps, les aléas de la journée, mais surtout de se connaitre profondément.

Ainsi, tout changement d’emploi du temps, prévu ou non, est abordé sereinement. Je vais donc t’apprendre comment arriver à cet objectif en utilisant l’exemple du ramadan.

[/et_pb_text][et_pb_image src= »https://www.lacervelle.com/wp-content/uploads/2020/05/philippe-bout-93W0xn4961g-unsplash-scaled.jpg » alt= »Gérer son emploi du temps, comment, trouver son rythme  » title_text= »philippe-bout-93W0xn4961g-unsplash » align= »center » _builder_version= »4.4.4″ border_radii= »on|30px|30px|30px|30px »][/et_pb_image][et_pb_text _builder_version= »4.4.4″ text_text_color= »#000000″]

Mise en contexte, le chamboulement du Ramadan

Jeûner lors du mois du Ramadan, c’est s’imposer un rythme totalement différent. Et c’est d’autant plus vrai lorsqu’il se déroule dans les mois aux longues journées. 

Dans la période actuelle, une journée typique de l’étudiant jeûneur débute en moyenne aux alentours de 4h30 (levé du soleil) pour se terminer vers 22h30 (heure de la dernière prière). 

C’est donc une plage horaire d’obligations étendues sur pas moins de 18h, de quoi sérieusement chambouler son rythme. 

En effet, si tu es un membre de la tribu, tu sais déjà que chez les Cervelles, la régularité et la discipline sont des éléments importants pour la réussite. 

Que cela soit du côté des matinaux, comme de celui des couche-tard, beaucoup ont travaillé d’arrache-pied sur des jours et des semaines afin de se forger un rythme immuable. 

Je comprends donc parfaitement l’angoisse qu’un tel chamboulement peut générer chez certains, et tu vas voir que cela n’a pas lieu d’être. 

Commençons donc par les horaires. De quoi est constituée une journée type de ramadan ? 

 

[/et_pb_text][et_pb_image src= »https://www.lacervelle.com/wp-content/uploads/2019/11/aron-visuals-BXOXnQ26B7o-unsplash.jpg » alt= »La maitrise du temps est importante pour rester productif à la maison. » title_text= »aron-visuals-BXOXnQ26B7o-unsplash » align= »center » _builder_version= »4.4.4″ width= »63% » border_radii= »on|30px|30px|30px|30px »][/et_pb_image][et_pb_text _builder_version= »4.4.4″ text_text_color= »#000000″]

Visualiser sa journée

Comme je le disais plus tôt, le jeûne commence aux alentours de 4h30 et la dernière prière après 22 h. 

Entre ces deux événements, il n’y a rien de spécialement obligatoire, pas d’évènement particulier, pas d’endroit où aller en plein milieu de la journée ou de nouveaux rituels spécifiques. Le temps imparti est du temps libre, à organiser selon ton bon vouloir. 

C’est bête comme info, balancée comme ça, mais il est important que tu en prennes conscience. Les seules réelles obligations qui impactent l’emploi du temps sont l’heure de lever et l’heure de coucher. Voilà de quoi te rassurer un peu. 

La première question à se poser est donc la suivante : comment optimiser ces 18 heures pour tirer le meilleur de ce mois ? 

Je te le dis tout de suite, il n’y a pas une réponse parfaite, mais des réponses parfaites. Il n’y a pas UNE organisation au-dessus de toutes les autres, mais des types différents en fonction de toi, ton rythme ou ta productivité. 

L’objectif ici n’est donc pas de te dire “fais ci, et ça”, mais de te donner toutes les clés de compréhension, toutes les données à prendre en compte et une confiance en toi nécessaire pour que tu te débrouilles seul un peu hein, je ne vais pas non plus t’accompagner au quotidien. 

[/et_pb_text][et_pb_image src= »https://media.giphy.com/media/z05QhT0JamA6I/giphy.gif » align= »center » _builder_version= »4.4.4″ border_radii= »on|30px|30px|30px|30px »][/et_pb_image][et_pb_text _builder_version= »4.4.4″ text_text_color= »#000000″]

Passage à l’action, trouver son rythme, même pendant le Ramadan

Alors maintenant comment répartir ces 18h, entre sommeil, travail, repos, loisir, spiritualité, etc. …

Il y a différentes manières de procéder. Personnellement, j’aime adapter mon emploi du temps à mon rythme perso et non l’inverse. 

J’apprends donc à me connaitre avant de créer un programme en partant des constats que j’en tire. 

Se poser les bonnes questions

Combien de temps de sommeil dois-je avoir pour tenir sur le long terme ? Sept heures par jour

Quelles sont mes heures les plus productives ? Le matin de 6 à 11h, l’après-midi de 17 à 19 h.

Quelles sont mes heures les moins productives ? De 12h à 17h 

Quels sont mes plaisirs vitaux ? Sport (mon article sur le sport), lecture. 

Quels sont mes besoins nutritifs (combien de calories) ? 

C’est déjà un bon début. Avec ces informations je commence à y voir plus clair. 

Évidemment, je place mes séances de travail dans les heures les plus productives.

[/et_pb_text][et_pb_image src= »https://www.lacervelle.com/wp-content/uploads/2020/05/emily-morter-8xAA0f9yQnE-unsplash-scaled.jpg » alt= »se poser les bonnes question, réviser, révision, confiance en soi, rythme, quel rythme, PASS, médecine » title_text= »emily-morter-8xAA0f9yQnE-unsplash » align= »center » _builder_version= »4.4.4″ width= »69% » border_radii= »on|30px|30px|30px|30px »][/et_pb_image][et_pb_text _builder_version= »4.4.4″ text_text_color= »#000000″]

Passage à l’action

Voilà comment je répartis mes séances de révision.

Une séance le matin de 6h à 12h, une séance l’après-midi de 17h à 19h. Cela fait 8h en tout dans la journée, si elles sont productives, elles sont largement suffisantes. 

Il vaut mieux 8h productives (comment être productif ?) que 12h à regarder les mouches voler, pas besoin d’en faire la démonstration cela coule de source. 

J’ai maintenant mes 7h de sommeil à placer. Les 6 premières le soir (22h à 4h) puis une autre en guise de sieste. Et là j’ai le choix :

  • Je peux dormir le matin après manger, une heure avant de travailler
  • N’importe quand entre 12 et 16h
  • Le soir avant de manger

À moi de décider, en fonction de mes préférences, mais aussi de mes impératifs. De mon côté, je n’aime pas dormir juste après manger, je me sens plein et je dors mal, ce n’est pas un sommeil reposant. 

Le soir avant de manger est aussi un mauvais moment pour moi puisque je cuisine à ce moment avec mon épouse. 

Il ne me reste alors que la tranche 12h – 16h. Je décide donc de caler mon heure de sommeil au même moment que la sieste de ma fille, et pourquoi ne pas ajouter encore une heure de sieste en plus si je suis fatigué. 

Le matin et l’après-midi étant consacrés aux révisions, le début de soirée consacré à la cuisine et les moments en famille, il me reste encore du temps entre 12 et 16h pour caser des activités de loisir, celles que j’appelle vitales. 

Pourquoi ne pas faire mon sport à ce moment-là ? J’ai encore de l’énergie à cette heure-ci, c’est donc pour moi un bon compromis. 

Pour ce qui est de l’ordre, sport avant ou après la sieste ? Je ne sais pas encore ce que je compte faire, je verrai en essayant plusieurs configurations. 

Voilà comment faire simplement un emploi du temps dans lequel on a confiance. Tout simplement parce qu’il est issu de notre connaissance en nous même. 

[/et_pb_text][et_pb_image src= »https://media.giphy.com/media/XZUbn0xBFi2oLed3TO/giphy.gif » align= »center » _builder_version= »4.4.4″ border_radii= »on|30px|30px|30px|30px »][/et_pb_image][et_pb_text _builder_version= »4.4.4″ text_text_color= »#000000″]

Réviser la nuit ? 

Tu remarqueras que je n’ai même pas évoqué la possibilité d’un travail nocturne, et ceci pour plusieurs raisons :

  • La nuit je suis ÉCLATÉ, une grosse loque, une petite merde. Je ne peux absolument pas réviser, c’est mort et enterré, puis déterré, puis réentéré quelques mètres plus loin. 
  • Je ne peux pas me permettre un travail nocturne et vivre en décalé avec le reste de ma famille. Le père qu’il ne faut absolument pas réveiller et qui dort toute la journée, ce n’est vraiment pas mon idéal.
  • Vivre la nuit et dormir le jour, au fond de moi, cela me donne l’impression de ne pas vraiment faire le jeûne du mois du ramadan, de tricher en quelques sortes. 

C’est pourquoi je n’ose même pas imaginer travailler la nuit. Mais cela ne veut pas dire que tu ne peux pas le faire. Il existe des personnes qui révisent la nuit, je n’en connais qu’une seule personnellement. 

[/et_pb_text][et_pb_text _builder_version= »4.4.4″ text_text_color= »#000000″]

Les effets sur la concentration 

Certains pensent que la faim est un handicap pour les révisions, un destructeur. Je pense fortement que non, et pour plusieurs raisons. 

Le coup de barre

[/et_pb_text][et_pb_image src= »https://www.lacervelle.com/wp-content/uploads/2020/05/tristan-gassert-3yrXTH5y5Nw-unsplash-300×174.jpg » alt= »coup de barre, manger réviser, après midi » title_text= »tristan-gassert-3yrXTH5y5Nw-unsplash » align= »center » _builder_version= »4.4.4″ border_radii= »on|30px|30px|30px|30px »][/et_pb_image][et_pb_text _builder_version= »4.4.4″ text_text_color= »#000000″]

Est-ce que tu connais le fameux coup de barre après un repas copieux ? Cette sensation que ton ventre est aimanté par le lit, cette lourdeur aussi bien physique que mentale avec un fonctionnement du corps au ralenti. 

La cause est simple et je vais te l’expliquer tout en simplifiant les choses. 

Comme tu sais, la quantité de sang dans notre corps est régulée, le volume est plus ou moins constant et optimisé. Il faut donc partager cette quantité définie à tous les organes du corps. Pourtant, les organes et tissus ont des besoins différents en fonction de leur activité, tu comprends bien que quand tu fais ta séance de sport, tes muscles consomment beaucoup plus d’oxygène, le besoin de sang est donc beaucoup plus grand. 

Pour résoudre  cette problématique, le corps utilise la vasoconstriction, c’est la réduction du calibre des artères pour en réduire le débit. Ainsi, si on réduit le débit sanguin dans un organe dont l’activité est basse, on a plus de sang pour les organes en pleine activité. 

Lorsque tu dégommes cette raclette avec triple portion de fromage, ton tube digestif est en PLS totale. Il a besoin de digérer ce que tu lui as mis, et on sait tous les deux que tu lui as mis bien chers. 

La vasoconstriction fait donc son affaire et s’occupe de réduire le débit dans les autres organes pour favoriser la digestion. Cette baisse d’afflux de sang dans le reste du corps, y compris le cerveau, donne cette impression de fatigue et de coup de barre. 

Ainsi, jusqu’à un certain point, il est plus néfaste de réviser après s’être pété le bide que le ventre vide.

La faim comme boost de concentration ?

[/et_pb_text][et_pb_image src= »https://www.lacervelle.com/wp-content/uploads/2020/05/thought-catalog-fnztlIb52gU-unsplash-scaled.jpg » alt= »comment réviser pendant le ramadan » title_text= »thought-catalog-fnztlIb52gU-unsplash » align= »center » _builder_version= »4.4.4″ width= »78% » border_radii= »on|30px|30px|30px|30px »][/et_pb_image][et_pb_text _builder_version= »4.4.4″ text_text_color= »#000000″]

Pourtant, il semble logique de penser qu’une privation de nourriture sur une longue durée, bien qu’ayant de nombreux bienfaits, peut avoir des conséquences néfastes sur notre capacité à réviser. . 

Ça tombe bien, le jeûne du mois du ramadan n’est pas un jeûne long, mais un jeune quotidien. Entends par là que la privation de nourriture ne se poursuit pas sur plusieurs jours. 

Pour ce qui est de mon expérience personnelle, j’ai bien entendu vécu plusieurs ramadans avec plusieurs configurations. J’ai par exemple été animateur de centre de loisirs pendant plusieurs années en été, toujours avec le jeûne. Pourtant, j’étais clairement un des animateurs les plus actifs de l’équipe, malgré le manque d’eau et de nourriture en été. 

Mais surtout, j’ai délibérément pratiqué le jeûne, hors ramadan, dans les examens les plus importants de ma vie notamment le BAC et la première année de médecine (PASS). 

J’ai fait ça pour plusieurs raisons :

  • J’ai beaucoup plus de facilité à me concentrer la journée le ventre vide (sauf en fin d’après midi et le soir). 
  • J’aime le gain de temps que cela donne à la pause de midi, pas de repas, pas de vaisselle, plus de temps pour réviser et pour siester. 
  • Enfin, j’ai simplement un sentiment de “légereter” et de liberté lorsque je jeûne, j’aime d’autant plus l’impression que je suis maître de ce que je fais, c’est le fameux plaisir dans l’effort.

Bien manger avant de bien réviser 

[/et_pb_text][et_pb_image src= »https://media.giphy.com/media/9UQSRw0BWoJBm/giphy.gif » align= »center » _builder_version= »4.4.4″ border_radii= »on|30px|30px|30px|30px »][/et_pb_image][et_pb_text _builder_version= »4.4.4″ text_text_color= »#000000″]

Cette question est encore infiniment plus vaste que la précédente. Je ne m’attarderais donc pas trop dessus. Je vais simplement donner quelques conseils perso. 

Comme je t’ai dit plus tôt, j’ai choisi de travailler tôt le matin après le réveil obligatoire. Si je m’explose le bide à ce moment-là, je vais avoir un énorme coup de barre associé à la fatigue du réveil, de quoi annihiler mon rythme. 

C’est pourquoi cela fait quelques éditions que j’ai changé mon alimentation en l’optimisant au maximum. 

On sait tous ici que jeûner donne très envie de consommer des sucreries, du gras, des plats bien fats. Et pourtant c’est le pire choix possible (même si c’est toujours bon de se faire de petits plaisirs). 

Cela engendre des pic d’insulines, des prises de poids, mais surtout, des calories inutiles, car faibles en nutriments. 

Pour une même quantité de calories, une barre de chocolat te donnera beaucoup moins de nutriments que 100 grammes de figues sèches ou de fruit. Il faut donc privilégier ces produits.

C’est pourquoi, et d’autant plus depuis le visionnage d’une vidéo très intéressante de Frédéric Delavier (juste en dessous), j’ai pris l’habitude de faire des jus de fruits et de légumes à boire le matin avec quelques dates, fruits secs et pourquoi pas un peu de féculents. Il faut apporter assez de calories au corps, pas en excès, mais surtout avec de bons produits.

[/et_pb_text][et_pb_video src= »https://www.youtube.com/watch?v=PMLus_598ZY » _builder_version= »4.4.4″][/et_pb_video][et_pb_text _builder_version= »4.4.4″ text_text_color= »#000000″]

L’année dernière, j’ai été surpris par l’efficacité de ce changement de méthode. J’avais déjà réduit ma consommation (on connait tous les tables remplies à perte de vue de nourriture préparée par la mama le soir, avec énormément de gâchis), mais cette fois-ci je l’ai encore plus réduite, en privilégiant les aliments à forte valeur nutritive. 

Toujours en gardant en tête un apport calorique suffisant au quotidien, compensé notamment le soir. 

Résultat des courses, j’ai eu l’impression d’avoir moins faim en mangeant moins, mais mieux, que lorsque je m’explosais l’estomac à coup de gratins, merguez, pains et autres mélanges improbables ayant sévi pendant mon adolescence.

En conclusion

Je conseille de répartir ses apports caloriques avec des produits à forte valeur ajoutée (pas des snikers ou des glaces). 

Calculer ses besoins caloriques (pour ça il existe plein de calculateurs plus ou moins fiables sur le net), et manger un peu plus le soir que le matin. Pour compter un peu tout ça, je te conseille d’utiliser l’application « MyFtinessPal » qui est excellente !

Si tu décides de prendre un rythme similaire au mien, il est important de manger léger le matin pour ne pas saboter la principale session de révision de la journée. 

Voilà pour mes conseils !

Pour être au courant des derniers articles et astuces, tu peux t’abonner à la newsletter en téléchargeant mon ebook “Les 7 commandements de l’étudiant excellent”. 

Tu peux aussi rejoindre la tribu des cervelles sur Instagram, ici on partage nos efforts, nos défaites et nos victoires au quotidien. Pour un peu plus de légèreté, mais toujours pour en apprendre plus, tu peux t’abonner à la chaîne youtube de La Cervelle. 

Dernier message pour les cervelles qui pratiquent le ramadan :

Hey, du calme, pas de panique, le ramadan est pratiqué depuis des siècles par des millions de musulmans et tout autant de situations diverses et variées. Du mendiant à l’empereur, du cadre supérieur au smicard, du lycéen au thésard. 

Peu importe la situation dans laquelle tu te trouves, un autre musulman l’a déjà vécu bien avant toi et a composé avec. La pratique de la religion n’est en aucun cas un handicap à la réussite, mais un boost !

[/et_pb_text][et_pb_image src= »https://stepcdn.com/assets/2017-05/09/8/g9ggp/capture-jpg-700x.jpg » align= »center » _builder_version= »4.4.4″ border_radii= »on|30px|30px|30px|30px »][/et_pb_image][et_pb_text _builder_version= »4.0.7″ text_text_color= »#000000″][/et_pb_text][/et_pb_column][et_pb_column type= »1_4″ _builder_version= »4.0.7″][et_pb_search placeholder= »Chercher un article » button_color= »#0c71c3″ _builder_version= »4.0.7″ button_text_color= »#ffffff » background_color= »#ffffff » border_radii= »on|6px|6px|6px|6px » border_color_all= »#000000″][/et_pb_search][et_pb_cta title= »Télécharge l’eBook GRATUIT ! » button_url= »https://www.lacervelle.com/ebooks/ » button_text= »Je télécharge ! » _builder_version= »4.4.4″]

LES 7 COMMANDEMENTS DE L’ÉTUDIANT EXCELLENT !

ebook réussir ses études, PACES, médecine, 2020, méthodologie, productivité, motivation

Dans cet eBook je t’offre un concentré d’astuces, de motivation et de méthodologie !

Tu recevras aussi mes derniers articles de blog !

PS : Je déteste aussi les spams, ton adresse email ne sera jamais vendue ;-).

[/et_pb_cta][et_pb_text _builder_version= »4.0.7″ text_font= »|||on||||| » text_text_color= »#0c71c3″ text_font_size= »20px » text_letter_spacing= »2px »]

Dernier article

[/et_pb_text][et_pb_blog posts_number= »1″ excerpt_length= »150″ show_more= »on » show_date= »off » show_pagination= »off » _builder_version= »4.0.7″ read_more_font= »|||on||||| » read_more_text_color= »#0c71c3″ read_more_font_size= »15px » read_more_letter_spacing= »1px » background_color= »#ffffff » width= »100% » border_radii_image= »on|30px|30px|30px|30px » border_width_all_image= »2px » border_color_all_image= »#0c71c3″][/et_pb_blog][/et_pb_column][/et_pb_row][et_pb_row _builder_version= »4.0.7″][et_pb_column type= »4_4″ _builder_version= »4.0.7″][et_pb_social_media_follow use_icon_font_size= »on » icon_font_size= »28px » _builder_version= »4.0.7″ animation_style= »fade »][et_pb_social_media_follow_network social_network= »facebook » url= »https://www.facebook.com/La-Cervelle-Le-blog-pour-r%C3%A9ussir-ses-%C3%A9tudes-107338090729995/?__tn__=kC-R&eid=ARB2BBq9sud7aR5ShDl49D5B6wTjljVeb4oIR1YHQX-Y9Ses8adPyHKKhCFw_-juoLL4J-vzkAma8ylO&hc_ref=ARR4VXKHP1C12hYBI5cUOS4RZDINAo2i8SQv6eEwdwDmXRbvEAAE3QnX200G_IBMwKg&fref=nf&__xts__%5B0%5D=68.ARDCMEs8h4wVG757jVDQWy3Y8ZDfl5j_KMVogeHu5zIV25ENb_WKftSFit6ql0EwndZQixRA3Pwlq4AdyN81dwmvGD78vv5-HHKh5fcvY6RmERM3Iwi196394877607Nwk_mEF4RqKhcwHmZqI8LNcHHBcAFim_Jhu9Je4_IKvnctsFac5CXyOLnQQsI94NknOHTfBi9LSIA44XmJi8cY–OhAnptk4DYvRltV4W6LUW4dxyGEHYWsWqNOB68fsQeRtfil9hssgIpAj2l9hrbsSJk4EIXhVB_36nMEwEYFZiLK2QM5Q2c2NDMfLTYQ0bzsnTvyXK8I96nqW1sr1SPv4″ _builder_version= »4.0.7″ background_color= »#3b5998″ follow_button= »off » url_new_window= »on »]facebook[/et_pb_social_media_follow_network][et_pb_social_media_follow_network social_network= »twitter » url= »https://twitter.com/La_Cervelle » _builder_version= »4.0.7″ background_color= »#00aced » follow_button= »off » url_new_window= »on »]twitter[/et_pb_social_media_follow_network][/et_pb_social_media_follow][/et_pb_column][/et_pb_row][/et_pb_section][et_pb_section fb_built= »1″ _builder_version= »4.0.7″][et_pb_row _builder_version= »4.0.7″][et_pb_column type= »4_4″ _builder_version= »4.0.7″][et_pb_signup mailchimp_list= »nasser003|20be48712a » last_name_field= »off » success_message= »Félicitation ! N’hésite pas à vérifier si je ne suis pas dans tes spam afin de ne rien louper :). Tu recevras ton mail dans la journée ! » title= »Obtenir mon ebook ! » button_text= »Je reçois mon ebook » description= »

1) Ajoute ton adresse mail principale.

2) Vérifie tes mails, surtout dans les indésirables.

3) Clique sur le lien de téléchargement !

 » use_spam_service= »on » recaptcha_list= »La Cervelle-0″ module_id= »email » _builder_version= »4.0.7″ global_module= »1135″ saved_tabs= »all »][/et_pb_signup][/et_pb_column][/et_pb_row][/et_pb_section]
About the Author La Cervelle

  • Article qui peut sembler long mais qui fait la synthèse d’un sujet encore plus étendu de façon assez bien résumée finalement.
    En plus il y a des images donc ça se lit facilement.
    J’aime les illustrations proches de la vie quotidienne.
    La partie sur les heures les plus productives (6-11h et 17-19h) me correspond bien aussi mais ça m’a pris plusieurs années pour avoir cet « insight ».
    L’approche scientifique sans tomber dans le rationalisme permet de dégager des conclusions brèves utilisables au jour le jour ; comme on dit, « ce qui est mesuré peut être amélioré ».
    Ta conclusion détend un peu et remet les choses en perspective.

    Yac., interne en chirurgie qui a vécu 2 concours nationaux (et les révisions qui vont avec) pendant un ramadan.

    -> Et bon courage pour juillet si j’ai bien compris !

    • Merci pour tes retours c’est très important pour l’amélioration continue du contenu que je produis !
      Tu as bien cerné mes intentions, à savoir faire la synthèse d’un sujet vaste, tout en apportant des données concrètes, sans tomber dans un exposé barbant et un flux d’informations étouffant.

      Pour ce qui est du rythme, je l’ai compris en première année, ce qui a conditionné ma réussite. J’en suis très content, mais je suis toujours enclin à me dire « si j’avais su plus tôt ».

      Bravo pour ton parcours, tu montres aussi par ton histoire que le jeûne n’est pas un frein dans la performance scolaire.
      En quelle chirurgie es-tu ?

  • {"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}

    Free!

    Book [Your Subject] Class!

    Your first class is 100% free. Click the button below to get started!

    >