[et_pb_section fb_built= »1″ _builder_version= »4.0.7″][et_pb_row _builder_version= »4.0.7″][et_pb_column type= »4_4″ _builder_version= »4.0.7″][et_pb_post_title _builder_version= »4.0.11″][/et_pb_post_title][/et_pb_column][/et_pb_row][et_pb_row column_structure= »3_4,1_4″ _builder_version= »4.0.7″][et_pb_column type= »3_4″ _builder_version= »4.0.7″][et_pb_text _builder_version= »4.0.11″ text_text_color= »#000000″]

Si aujourd’hui je fais du sport plusieurs fois par semaine, cela a été pendant longtemps loin d’être le cas. 

Durant un long moment, j’ai naïvement pensé que sport et études n’étaient pas compatibles. J’ai aussi pensé que l’un devait forcément empiéter sur l’autre. C’est pourquoi je n’ai pas fait de sport en paces, ni même pendant une bonne partie de mes études de médecine et d’externat.

Quand je repense à toutes ces années perdues, je me sens un peu débile et l’objectif de cet article est de te faire comprendre pourquoi. 

Mais attention oulaaaah… Ne compte pas sur moi pour me la jouer « fitboy » ou « fitgirl », même si je me suis surpris récemment à poster la photo de mon bowlcake sur instagram… 

Ici pas de conseils bidon, ou de programmes sportifs. Pas de « comment dessiner ses abdos en 30 secondes ? » pour faire le kéké sur la plage. Encore moins de « top 10 des exercices pour avoir un boule d’enfer ». 

On va parler science, cerveau, études. Du « full concret ». 

Bref, from « gros lard » to « scholar », l’épopée de l’étudiant épisode 1

[/et_pb_text][et_pb_image src= »https://www.lacervelle.com/wp-content/uploads/2020/01/ehimetalor-unuabona-9LSTxzIaXiA-unsplash-scaled.jpg » align= »center » force_fullwidth= »on » _builder_version= »4.0.11″ min_height= »499px » min_height_tablet= » » min_height_phone= »348px » min_height_last_edited= »on|phone » height= »265px » border_radii= »on|30px|30px|30px|30px »][/et_pb_image][et_pb_text _builder_version= »4.0.11″ text_text_color= »#000000″ header_font= »|||on||||| » header_2_font_size= »29px » header_3_text_color= »#936c00″ header_3_font_size= »18px »]

Du sang, toujours du sang, encore du sang 🩸

Après avoir abordé le sujet de la dépression de l’hiver, ou encore celui du palais mental, passons à un sujet un peu plus léger mais tout aussi important !

Je ne vais pas te faire l’insulte de te rappeler tous les effets du sport sur la santé en général. C’est d’ailleurs pour ça que le sport sur prescription se démocratise de plus en plus.

De notre côté on ne s’intéresse qu’au cerveau ou la psychologie et c’est déjà pas mal.

L’hippocampe, l’hippocampe c’est vraiment trop génial

Lors de mes recherches, je suis tombé sur une étude anglaise sur le lien entre l’arrêt du sport et la perfusion cérébrale, notamment au niveau de l’hippocampe (zone très importante impliquée dans ta mémoire).

Nos amis anglais ont simplement mesuré la quantité de sang reçue par le cerveau de 12 athlètes avant et après leur avoir interdit toute pratique sportive pendant 10 jours.

Résultat ? Ils ont enregistré une baisse significative du débit sanguin dans pas moins de 8 zones importantes du cerveau ainsi que dans le fameux hippocampe.

[/et_pb_text][et_pb_image src= »https://www.lacervelle.com/wp-content/uploads/2020/01/david-clode-rcJbbK5_iIA-unsplash-scaled.jpg » align= »center » _builder_version= »4.0.11″ width= »60% » border_radii= »on|30px|30px|30px|30px »][/et_pb_image][et_pb_text _builder_version= »4.0.11″ text_text_color= »#000000″]

Non, pas cet hippocampe-là, je te parle d’une des zones du cerveau grandement impliquées dans la mémoire et la mémorisation. C’est d’ailleurs elle qui morfle chez les patients atteints d’alzheimer.

Tu peux voir plus bas les hippocampes normaux (flèches noires à gauche) et celle d’un malade atteint d’alzheimer (à droite).

[/et_pb_text][et_pb_image src= »https://www.lacervelle.com/wp-content/uploads/2020/01/irm.jpg » align= »center » _builder_version= »4.0.11″ border_radii= »on|30px|30px|30px|30px »][/et_pb_image][et_pb_text _builder_version= »4.0.11″ text_text_color= »#000000″]

Tu imagines donc bien qu’avec moins de sang pour l’oxygéner, ton cerveau est au minimum “un peu moins efficace”. Voilà donc un premier argument. 

Le sport oui, mais combien de temps ? 🤔

On sait maintenant que faire du sport améliore globalement l’apport de sang, et donc d’oxygène dans le cerveau. Ok c’est cool et après ? Comment je fais pour caser ça dans ma journée d’externat ou de PACES ? Quand faire du sport, comment le faire ? 

Voilà beaucoup de questions auxquelles je compte bien répondre durant cette série d’articles. Pour commencer, parlons de temps. À partir de combien de minutes est-ce que ma séance devient profitable pour mon cerveau ?

[/et_pb_text][et_pb_image src= »https://media.giphy.com/media/xT5LMTu9hcv3ZxN5UQ/giphy.gif » align= »center » _builder_version= »4.0.11″ width= »47% » width_tablet= » » width_phone= »77% » width_last_edited= »on|phone » border_radii= »on|30px|30px|30px|30px »][/et_pb_image][et_pb_text _builder_version= »4.0.11″ text_text_color= »#000000″]

C’est pas la taille qui compte 😅

Le sport à en réalité une action très rapide sur les performances cérébrales ! C’est ce que nous dis cette étude allemande où plus de 1200 jeunes d’en moyenne 28 ans ont été testé.

[/et_pb_text][et_pb_image src= »https://media.giphy.com/media/Vlma1X53bThyE/giphy.gif » align= »center » _builder_version= »4.0.11″ width= »100% » min_height= »301px » border_radii= »on|30px|30px|30px|30px »][/et_pb_image][et_pb_text _builder_version= »4.0.11″ text_text_color= »#000000″]

Ces jeunes volontaires ont marché pendant 2 petites minutes, à une allure soutenue, avant de passer un test de cognition sur plusieurs domaines :

  • mémoire
  • reconnaissance d’image
  •  vocabulaire
  • lecture
  • etc…

Dans le même temps, ils ont réalisé une IRM (imagerie par résonance magnétique) pour observer directement les changements possibles.

Résultats ? Les chercheurs ont mis en évidence une amélioration significative des performances mentales des sujets après cette légère activité physique d’endurance. Mais aussi des changements dans la structure même du cerveau !

Et tout ça avec un peu d’exercice pour se chauffer ? Imagine avec une vraie routine sportive hebdomadaire sur des mois et des années ?

Faire durer le plaisir 😌

Dans une autre étude, on évalue la concentration sur des personnes avant ou après avoir pratiqué quelques exercices physiques. Dans les résultats, on voit que la pratique de 5 minutes de step permet déjà une amélioration de 20 % des capacités de concentration.

[/et_pb_text][et_pb_image src= »https://media.giphy.com/media/1zgzHN2bNg3vqjOyfD/giphy.gif » align= »center » _builder_version= »4.0.11″ border_radii= »on|30px|30px|30px|30px »][/et_pb_image][et_pb_text _builder_version= »4.0.11″ text_text_color= »#000000″]

Tiens, cela me rappelle pourquoi ma prof d’anglais en 6e nous forçait à faire 10 minutes de gym ridicule après l’appel… Qu’est-ce que je détestais ce truc  ! Si elle nous avait expliqué son délire, j’aurais peut-être été un peu plus investi au lieu de faire semblant …

Plus c’est long … plus c’est long ⌚️

Ici, ils ont évalué l’effet de 30 minutes d’exercice sur ce genre de truc immonde :

[/et_pb_text][et_pb_image src= »https://www.lacervelle.com/wp-content/uploads/2020/01/Capture-d’écran-2020-01-08-à-18.56.50.png » align= »center » _builder_version= »4.0.11″ border_radii= »on|30px|30px|30px|30px »][/et_pb_image][et_pb_text _builder_version= »4.0.11″ text_text_color= »#000000″]

Chose importante, l’intensité est choisie par les participants pour augmenter leur investissement, à condition que cela soit assez intense pour être qualifié de « difficile ».

Une fois le supplice terminé, les cobayes sont embarqués dans une IRM et doivent reconnaitre 30 noms de stars ou de politiciens très connus (reconnu à plus de 90 % lors d’essais antérieurs) ainsi que 30 noms d’inconnus. 

Les chercheurs ont mesuré l’activité cérébrale pour la comparer à leurs scores sans activité physique. Avec toujours un focus sur les hippocampes (tu sais, la mémoire, bla bla bla…)

Résultat : Activation plus importante de 4 zones du cerveau, dont l’hippocampe lors des tests !

[/et_pb_text][et_pb_image src= »https://www.lacervelle.com/wp-content/uploads/2020/01/Capture-d’écran-2019-12-28-à-19.46.47.png » align= »center » _builder_version= »4.0.11″ width= »68% » border_radii= »on|30px|30px|30px|30px »][/et_pb_image][et_pb_text _builder_version= »4.0.11″ text_text_color= »#000000″]

Tu peux voir ici que les zones s’allument beaucoup plus après exercice (en A) qu’au repos (en B).

Le sport comme boosteur hormonal 💪🏾

Devenir une machine de guerre 🤩

[/et_pb_text][et_pb_image src= »https://media.giphy.com/media/TBOvwBGkQShnq/giphy.gif » align= »center » _builder_version= »4.0.11″ width= »100% » border_radii= »on|30px|30px|30px|30px »][/et_pb_image][et_pb_text _builder_version= »4.0.11″ text_text_color= »#000000″ header_4_font= »|||on||||| » header_4_text_color= »#8300e9″ header_4_font_size= »16px » header_4_line_height= »1.5em »]

Que cela soit pendant ou après ta séance de sport, ton système hormonal est en ébullition. 

Plusieurs hormones voient leur production augmenter, ayant un effet direct sur plusieurs organes et le cerveau. 

On peut citer par exemple le groupe des monoamines, agissant comme neurotransmetteurs, composé de l’adrénaline, la noradrénaline et la dopamine. 

Pour simplifier, les deux premières sont impliquées dans le stress, mais dans le bon sens du terme. 

Petite mise en situation

[/et_pb_text][et_pb_image src= »https://www.lacervelle.com/wp-content/uploads/2020/01/mika-brandt-UlipBbZpweg-unsplash-scaled.jpg » align= »center » _builder_version= »4.0.11″ width= »64% » border_radii= »on|30px|30px|30px|30px »][/et_pb_image][et_pb_text _builder_version= »4.0.11″ text_text_color= »#000000″]

Imagine que tu te retrouves seul face à un lion. Ou même encore pire, face à une groupie de Justin Bieber qui sait que tu n’aimes pas sa musique. 

Ton corps ressent le risque imminent de mort dans d’affreuses souffrances et passe dans un état second. 

Le cœur s’accélère pour envoyer un maximum de sang à tes muscles afin que tu puisses te surpasser. 

Tes pupilles se dilatent pour laisser entrer encore plus de lumière dans tes yeux afin d’être à l’affût du moindre mouvement.

Les pensées futiles qui fusent dans ta tête s’estompent afin que tu restes focus sur la situation. Tu es tellement concentré que le temps semble se ralentir. 

La machinerie toute rouillée qui te sert de corps va immédiatement se transformer en machine de guerre avec pour seul objectif la survie. Et ça, c’est en partie grâce au shoot d’adrénaline que tu vas te prendre en une fraction de seconde. 

[/et_pb_text][et_pb_image src= »https://media.giphy.com/media/ul1omlrGG6kpO/giphy.gif » align= »center » _builder_version= »4.0.11″ border_radii= »on|30px|30px|30px|30px »][/et_pb_image][et_pb_text _builder_version= »4.0.11″ text_text_color= »#000000″]

Bon, on est d’accord qu’on n’est pas dans le même degré d’urgence lors des révisions (quoi que…), mais la pratique régulière de sport va augmenter ta sécrétion d’hormone, te rendre plus alerte, clarifier tes pensées et t’assurer une meilleure concentration.

Une sensation de bonheur 😍

De l’autre côté, on à la dopamine, qu’on peut appeler « la molécule du bonheur ». Ce petit bijou est utilisé par la nature pour récompenser les animaux lorsqu’ils ont un comportement utile à la survie de l’espèce.

[/et_pb_text][et_pb_image src= »https://media.giphy.com/media/JltOMwYmi0VrO/giphy.gif » align= »center » _builder_version= »4.0.11″ border_radii= »on|30px|30px|30px|30px »][/et_pb_image][et_pb_text _builder_version= »4.0.11″ text_text_color= »#000000″]

C’est par exemple le cas lorsqu’on mange un bon repas sain, allez HOP ! Un petit shoot de dopamine et on se sent bien, ce qui donne envie de recommencer. C’est aussi le cas lorsqu’on accomplit avec succès l’acte de se reproduire, HOP, un autre petit shoot de dopamine.

Enfin, elle est aussi sécrétée après un bon footing, ou une bonne séance de sport.

Cette sensation de bonheur et d’apaisement est essentielle si tu veux tenir une discipline de fer sur le long terme. Te donner de temps en temps de petits bonbons de dopamine en faisant une bonne séance de sport, ou un bon repas de temps en temps, assure le maintien d’un moral d’acier sur une longue période !

Mon expérience personnelle 😎

[/et_pb_text][et_pb_image src= »https://media.giphy.com/media/71taCLE2Q5lq8/giphy.gif » align= »center » _builder_version= »4.0.11″ border_radii= »on|30px|30px|30px|30px »][/et_pb_image][et_pb_text _builder_version= »4.0.11″ text_text_color= »#000000″]

Comme dit dans l’intro. J’ai longtemps pensé que pratiquer du sport régulièrement était un sacrifice de temps trop important vis-à-vis de mes études de médecine.

Je pensais que je devais continuellement garder mon postérieur sur une chaise et que je rattraperais les ravages sur mon corps une fois le cursus terminé.

C’est une erreur qui coûte en réalité très cher.

Non seulement tu as vu que le sport augmentait significativement tes facultés mentales, ta concentration et ta productivité. Mais en plus qu’il permettait de garder le moral sur une longue période via la dopamine.

Alors on peut se poser la question de savoir si l’investissement en temps est rentabilisé par le gain en productivité. Je te réponds oui, d’expérience oui.

Aller au sport une heure dans la journée, que tu sois en étude de médecine, d’ingénieur ou peu importe la fac que tu choisis, est un investissement que tu rentabilises sur le long terme.

Il vaut mieux travailler 5 h de manière productive, que 6 h de manière chaotique. Alors investi une heure pour en gagner 5 autres.

Dans la partie suivante, je te montrerai les effets bénéfiques du sport sur le mental, la discipline, la confiance en soi ou encore la motivation ! Mais aussi pour quoi il faut privilégier le sport le matin au lieu du soir avant de dormir !

À bientôt !

[/et_pb_text][/et_pb_column][et_pb_column type= »1_4″ _builder_version= »4.0.7″][et_pb_search placeholder= »Chercher un article » button_color= »#0c71c3″ _builder_version= »4.0.7″ button_text_color= »#ffffff » background_color= »#ffffff » border_radii= »on|6px|6px|6px|6px » border_color_all= »#000000″][/et_pb_search][et_pb_cta title= »Télécharges l’eBook GRATUIT ! » button_url= »https://www.lacervelle.com » button_text= »Je télécharge ! » _builder_version= »4.0.7″ button_border_radius__hover_enabled= »off|desktop »]

LES 7 COMMANDEMENTS DE L’ÉTUDIANT EXCELLENT !

ebook réussir ses études, PACES, médecine, 2020, méthodologie, productivité, motivation

Dans cet eBook je t’offre un concentré d’astuces, de motivation et de méthodologie !

Tu recevras aussi mes derniers articles de blog !

PS : Je déteste aussi les spams, ton adresse email ne sera jamais vendue ;-).

[/et_pb_cta][et_pb_text _builder_version= »4.0.7″ text_font= »|||on||||| » text_text_color= »#0c71c3″ text_font_size= »20px » text_letter_spacing= »2px »]

Dernier article

[/et_pb_text][et_pb_blog posts_number= »1″ excerpt_length= »150″ show_more= »on » show_date= »off » show_pagination= »off » _builder_version= »4.0.7″ read_more_font= »|||on||||| » read_more_text_color= »#0c71c3″ read_more_font_size= »15px » read_more_letter_spacing= »1px » background_color= »#ffffff » width= »100% » border_radii_image= »on|30px|30px|30px|30px » border_width_all_image= »2px » border_color_all_image= »#0c71c3″][/et_pb_blog][/et_pb_column][/et_pb_row][et_pb_row _builder_version= »4.0.7″][et_pb_column type= »4_4″ _builder_version= »4.0.7″][et_pb_social_media_follow use_icon_font_size= »on » icon_font_size= »28px » _builder_version= »4.0.7″ animation_style= »fade »][et_pb_social_media_follow_network social_network= »facebook » url= »https://www.facebook.com/La-Cervelle-Le-blog-pour-r%C3%A9ussir-ses-%C3%A9tudes-107338090729995/?__tn__=kC-R&eid=ARB2BBq9sud7aR5ShDl49D5B6wTjljVeb4oIR1YHQX-Y9Ses8adPyHKKhCFw_-juoLL4J-vzkAma8ylO&hc_ref=ARR4VXKHP1C12hYBI5cUOS4RZDINAo2i8SQv6eEwdwDmXRbvEAAE3QnX200G_IBMwKg&fref=nf&__xts__%5B0%5D=68.ARDCMEs8h4wVG757jVDQWy3Y8ZDfl5j_KMVogeHu5zIV25ENb_WKftSFit6ql0EwndZQixRA3Pwlq4AdyN81dwmvGD78vv5-HHKh5fcvY6RmERM3Iwi196394877607Nwk_mEF4RqKhcwHmZqI8LNcHHBcAFim_Jhu9Je4_IKvnctsFac5CXyOLnQQsI94NknOHTfBi9LSIA44XmJi8cY–OhAnptk4DYvRltV4W6LUW4dxyGEHYWsWqNOB68fsQeRtfil9hssgIpAj2l9hrbsSJk4EIXhVB_36nMEwEYFZiLK2QM5Q2c2NDMfLTYQ0bzsnTvyXK8I96nqW1sr1SPv4″ _builder_version= »4.0.7″ background_color= »#3b5998″ follow_button= »off » url_new_window= »on »]facebook[/et_pb_social_media_follow_network][et_pb_social_media_follow_network social_network= »twitter » url= »https://twitter.com/La_Cervelle » _builder_version= »4.0.7″ background_color= »#00aced » follow_button= »off » url_new_window= »on »]twitter[/et_pb_social_media_follow_network][/et_pb_social_media_follow][/et_pb_column][/et_pb_row][/et_pb_section][et_pb_section fb_built= »1″ _builder_version= »4.0.7″][et_pb_row _builder_version= »4.0.7″][et_pb_column type= »4_4″ _builder_version= »4.0.7″][et_pb_signup mailchimp_list= »nasser003|20be48712a » last_name_field= »off » success_message= »Félicitation ! N’hésite pas à vérifier si je ne suis pas dans tes spam afin de ne rien louper :). Tu recevras ton mail dans la journée ! » title= »Obtenir mon ebook ! » button_text= »Je reçois mon ebook » description= »

1) Ajoute ton adresse mail principale.

2) Vérifie tes mails, surtout dans les indésirables.

3) Clique sur le lien de téléchargement !

 » use_spam_service= »on » recaptcha_list= »La Cervelle-0″ module_id= »email » _builder_version= »4.0.7″ global_module= »1135″ saved_tabs= »all »][/et_pb_signup][/et_pb_column][/et_pb_row][/et_pb_section]

About the Author La Cervelle

  • Bonjour, vous conseillerez combien de séance de sport par semaine . Et pour vous est-il raisonnable de faire 3 séances de 1h30 le matin par semaine en PASS ?

    • Salut !
      Commence par tester deux ou trois fois puis module en fonction de tes besoins et de ton organisation.

      Par exemple tu peux faire 1h, 3 ou 4 fois par semaine, ou 15 min tous les jours.
      A vrai dire on s’en fiche, le but n’est pas de mincir, développer une masse musculaire ou préparer une compétition.

      Juste te vider la tête après tes grosses sessions révision, et garder une stabilité mentale.

      Si pour ça tu as besoin de faire un footing tous les 2 jours, vas-y.
      Si t’as besoin de faire 15 min de yoga tous les matins, fonce.

      C’est un équilibre que tu dois trouver toi-même par l’expérience dès le début de l’année.

  • {"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}

    Free!

    Book [Your Subject] Class!

    Your first class is 100% free. Click the button below to get started!

    >